Mes lectures du confinement part.1.

Holà ! Je ne sais pas vous, mais depuis le début du confinement, la lecture est, personnellement l’une de mes principales activités. Aujourd’hui je reviens donc ici pour vous parler d’une petite partie des livres que j’ai lu lors de ce confinement. Honnêtement, j’ai tout d’abord hésité à vous en présenter d’autres supplémentaire mais je me suis dit que cet article serait déjà bien trop long. Cette fois-ci je vais vous présenter les livres que j’ai lu et vous parler d’eux dans l’ordre où je les ai lu.

J’ai hâte de vous partager la seconde partie 😉

En attendant, je vous laisse avec la suite !

Je commence tout d’abord cet article avec un bouquin dont je ne vous parlerais pas dans cet article-ci (oops) : il s’agit là d’une longue saga que j’avais commencé l’année dernière ! Ce tome est un tome exclusif assez long et je n’avais jamais pris le temps de le finir; c’est donc lors de ce confinement que j’en ai profité. Je vous prépare un article complet sur cette saga, avec et sans spoils (pour ceux qui l’auraient potentiellement lu ahah) car il s’agit là de l’une de mes sagas favorites de tous les temps, donc, selon moi, un article uniquement dédié est nécessaire. Mais puisque je vous disais précédemment que je traitais les livres dans l’ordre où je les avais lu, je me devais de mettre celui-ci que j’ai continué et terminé lors de ce confinement 😉

J’ai poursuivi mes lectures avec ce petit roman qui pourrait être vu comme faisant parti d’une saga car, The Fire de Brittainy C. Cherry est un des quatre romans de l’auteur qui ont pour thème les éléments. Si vous suivez mon raisonnement, vous comprenez donc qu’il en existe également un sur l’air, l’eau et la terre. Mais dans un sens je ne vois pas tellement cela comme étant une saga car chaque histoire est différente, les personnes également, et il me semble qu’il n’y a pas de liens non plus entre eux. Cependant lorsque l’on se renseigne plus dessus, ils sont vu comme étant une saga, enfin bref, si quelqu’un a lu les quatre romans, n’hésitez pas à laisser votre avis en commentaires ahah 😉

Pour ce qui concerne le synopsis, j’ai décidé de vous insérer désormais directement la photo de celui-ci car grâce à cela vous ne serez pas induit en erreur avec le résumé que j’ai tendance à vous faire avec mes mots ahah. Si vous préférez cela comme ça d’ailleurs, dites le moi en commentaires 😉

Pour mon avis, tout d’abord je vais « poser les bases »; l’histoire d’amour entre les deux personnages principaux qui reste le sujet principal du livre n’est pas ce que j’ai préféré ! J’ai trouvé qu’elle était très belle, assez réaliste cependant mais elle n’avait rien d’extraordinaire et n’a pas été aussi bien abordé que ce que l’on peut lire ailleurs. Par contre, ce roman aborde quelques sujets assez « tabous » ou du moins qui sont peu fréquemment développés que j’ai beaucoup aimé ! C’est d’ailleurs ces scènes là que j’ai le plus aimé. En effet, les deux personnages ont un cadre de vie tout deux différents mais ils en souffrent tous les deux. L’un se réconforte dans la drogue et son addiction est bien développée : j’ai beaucoup aimé comment l’auteur en parlait, de manière presque poétique, on pouvait presque ressentir à quel point cela pouvait être compliqué pour le personnage. Malheureusement, ce qu’il subit également avec sa famille est parfois dur à entendre, mais j’ai beaucoup aimé comment cela était amené; on essaie de savoir s’il va bel et bien réussir à s’éloigner de cet horrible « héritage » familial.

A côté de cela, elle, souffre plutôt de son cadre familial et de toute la pression qu’elle reçoit. Même si ses problèmes paraissent minimes comparé à Lo, elle souffre également et dans un sens c’est grâce à leurs souffrances, que chacun vivent séparément, qu’ils arrivent à se retrouver et à être plus heureux ensemble.

Le personnage masculin reste tout de même celui que j’ai préféré, d’une par car je pense que c’est tout de même celui qui a été le plus développé mais aussi car il m’a profondément touché. Alyssa reste cependant un bon personnage : elle n’a pas été représenté comme le cliché typique des filles parfaites que les romans ont tendance à faire aux personnages féminins; ce que j’ai bien aimé ! Le décor n’est pas développé plus que cela mais j’ai quand même réussi à bien m’imaginer dans leur petite ville, ainsi que dans tous les endroits où les personnages se rendaient, ce que j’ai aussi bien apprécié 🙂 Le livre était tout de même assez addictif et étant très court je l’ai rapidement terminé, -mais apprécié-, je lui donne donc la note finale de 6,5/10.

Parlons maintenant de Eleanor & Park de Rainbow Rowell qui a été un réel coup de cœur ! Cela faisait déjà un petit moment qu’il se trouvait dans mes placards et que j’attendais de me faire mon propre avis dessus suite à toutes les bonnes critiques que j’avais lus et écoutés. Entrons directement dans le vif du sujet ! J’ai littéralement tout aimé dans ce bouquin ! Encore une fois celui-ci était très addictif, dès que je le lâchais, je n’avais qu’une envie c’était le reprendre pour découvrir la suite ahah. Les deux personnages du livre sont tous deux très attachants mais encore une fois j’ai surtout beaucoup plus accroché avec le personnage masculin, Park, qui honnêtement est une vraie perle. C’est, je pense, de tous les livres, que j’ai lu, le plus gentil, et le plus attentionné, des personnages masculins que j’ai pu découvrir. J’ai réellement eu un coup de cœur pour lui : toujours prêt à tout pour Eleanor, toujours à l’écoute, gentil, simple.

Ce que j’ai beaucoup aimé également dans ce bouquin c’est l’époque que l’auteur a retranscrit à la perfection ! L’histoire prend place dans les années 80, et honnêtement, le décor d’un livre a rarement était aussi bien représenté selon moi, de toutes les lectures que j’ai pu faire. Que cela soit par rapport aux voitures, à l’ambiance, la mentalité, la petite ville où l’histoire se déroule, les styles vestimentaires : tout est parfaitement décrit sans que cela soit excessif et on se retrouve facilement à s’imaginer dans les années 80, bref, un voyage dans le temps vous est garantit !

Parlons désormais de l’histoire d’amour. Je vous disais justement au dessus que celle de The Fire était étonnament assez réaliste par rapport à d’autres que j’avais pu lire mais c’était bien avant de lire Eleanor & Park. En effet, même si dans The Fire, celle-ci reste assez réaliste, dans Eleanor & Park, elle, est parfaite. Au sens où, l’auteur nous présente une histoire entre deux adolescents, un premier amour : quelque chose qui peut faire peur et que, personne ne connait réellement surtout lorsqu’il s’agit d’une première ! Ici l’auteur représente à la perfection les doutes, les questionnements, le manque de confiance et l’entrée d’une certaine manière dans l’inconnu, que rencontre l’adolescent face à son première amour. L’histoire de Park et Eleanor est juste simple et belle. Sans exagérations ni artifices, juste de l’amour entre ces deux personnages.

Par rapport au personnage de Eleanor, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’elle soit (pour elle comme pour Park d’ailleurs) différente de tout ce que l’on a tendance à lire. On peut dire ce que l’on veut, il est triste de remarquer que la plupart des personnages féminins et même masculin dans les romans d’amour sont toujours PARFAITS. Or, ici, que ce soit physiquement ou mentalement, ou même pour les sujets abordés entre les deux personnages, tout est différent et OMG, qu’est ce que ça fait du bien ! Du bien d’enfin lire de l’authenticité et quelque chose de réaliste ! J’ai beaucoup aimé aussi le fait qu’Eleanor soit, à de nombreuses reprises confrontée face à ses complexes et ses problèmes familiaux. Elle est également harcelée justement en raison de son physique et c’est également quelque chose qui est abordé et auquel, elle doit faire face : sujet qui est aussi, bien approché de la part de l’auteur; je trouve.

Enfin bref, pour ponctuer tout cela, je vais donc donner la note finale de 7,5/10 à Eleanor & Park car c’est un livre que j’ai beaucoup aimé pour plein de raisons différentes. C’est un roman qui est frais, simple mais réaliste, très addictif et qui par dessus tout change de ce que l’on à tendance à lire et qui est parfaitement authentique, bref j’ai adoré !

The last but not least : Call Me By Your Name de André Aciman. Ce serait vous spoiler si je vous disais que je lui accordais d’office un 9,5/10 ? Oui sans doutes, mais je dois absolument vous en expliquer les raisons !

Tout d’abord, j’ai découvert Call Me By Your Name grâce au succès du film, et ai donc vu l’adaptation cinématographique premièrement. Au tout début de ma lecture, je regrettais donc beaucoup ne pas avoir lu le livre avant, pourtant, plus j’avançais dans ma lecture, plus je comprenais pourquoi ce roman avait gagné l’oscar de la meilleure adaptation ! Tout simplement car, après avoir re regarder encore le film après avoir lu le livre, j’ai pu mieux comprendre certaines scènes, ressentir les sentiments des personnages mille fois plus et surtout, remarquer plein de détails que je n’aurais sûrement jamais relevé sans avoir lu le livre !

Enfin bref, parlons du livre, c’est ce qui nous intéresse aujourd’hui, même si je compte bien parler du film également un jour sur le blog ahah !

Pour en revenir au roman, tout d’abord j’aimerais mentionner la plume de l’auteur qui est juste incroyable. On sent directement (comparé aux précédents bouquins par exemple) que ici tout est réfléchi, chaque dialogue, chaque phrase, chaque mot et chaque représentation d’une scène qui est décrite est bien étudié. Si je pouvais, je vous aurais littéralement inséré toutes les scènes et parties que j’ai trouvé parfaitement écrites mais elles étaient bien trop nombreuses ! L’auteur a sa propre poésie et j’ai adoré la manière qu’il avait à décrire chaque lieu, scène, questionnement, sentiment : bref, chaque moment du roman.

Même si j’ai beaucoup aimé leur histoire d’amour, qui est, juste magnifique qu’on se le dise; j’ai surtout beaucoup aimé comment le personnage de Elio avait été développé et comment nous, en tant que lecteurs partagions avec lui ses sentiments, doutes, peur, questionnement, etc.

Je dois dire qu’il est réellement compliqué de poser des mots sur ce que l’on ressent et c’est en quelques sortes ce qui se passe ici. Je connais de nombreux romans où je pourrais vous dire précisément ce que j’ai aimé ou non mais là, je dois dire que ça coince… Ce roman est tellement BEAU, j’ai d’ailleurs l’impression que ce mot a été créé pour lui !

Enfin bref, comme vous l’aurez je pense compris, même si cela est compliqué à exprimer, Call Me By Your Name a été mon plus gros coup de cœur lectures entre celles que je vous ai présenté aujourd’hui (un prochain article part.2 arrive prochainement) ! En plus de cela, cette lecture me semble parfaite pour la période, avec l’été qui arrive, le soleil et -peut-être, on espère- les grandes vacances ! Finalement cette lecture obtient évidemment la note de 9,5/10 (car oui vous le savez, je pense toujours pouvoir trouver mieux; même si qu’on se le dise, Call Me By Your Name est incroyable !) ! 😉

Et voilà ! J’espère que cet article sur mes lectures du confinement vous a plu, une seconde partie arrive ne vous en faites pas, je n’ai pratiquement fait que ça ces derniers jours au soleil ahah. Je suis toujours un peu frustrée à la fin de ces articles car j’ai toujours cette impression de ne pas réussir à rendre justice au livre et à ne pas réellement bien retranscrire ce que j’ai réellement aimé ou non, ni pourquoi, enfin bref, je fais au mieux et j’espère tout de même que cela vous plait. 🙂

Je vous dit à la prochaine en espérant que tout va pour le mieux de votre côté !

XoXo Ama,

Laisser un commentaire